Rencontre à la Maison des Réfugiés

Mercredi 14 janvier 2020, s’est déroulée la 9ème rencontre de la plateforme de la communauté de Paris pour l’accueil et l’intégration des réfugiés, à la Maison des réfugiés.

C’est dans un ancien lycée désaffecté boulevard Jourdan, dans le 14ème arrondissement de Paris, que la Maison des réfugiés ouvre ses portes mi-novembre. Ce projet, lancé par la mairie de Paris et conduit par Emmaüs Solidarité et SINGA, a vocation de se transformer en véritable lieu d’accueil, de rencontre et d’activité pour les nouveaux arrivants.

Lors de cette rencontre, plusieurs intervenants ont pris la parole notamment Dominique Versini (adjointe à la marie de Paris) et David Robert (SINGA France) appuyant sur la dimension emblématique de ce lieu pour un Paris plus inclusif. Etaient réunis à la Maison des Réfugiés un grand nombre d’acteurs dont ceux de l’insertion et de l’emploi.

Lire la suite...

Se lancer dans l’entreprenariat social

L’Avise, agence d’ingénierie pour les acteurs de l’ESS, publie un nouveau guide à destination des créateurs d’entreprises sociales, « Se lancer dans l’entreprenariat social ». Du modèle économique à la définition de son projet social en passant par la définition du statut juridique, ce guide permet d’aborder la création d’une entreprise sociale en s’appuyant sur des conseils Avisés et l’expérience de centaines d’entrepreneurs sociaux.

Le prochain « P’tit déj Avise, Comment accompagner la création d'entreprises sociales ? » du 27 février sera par ailleurs l’occasion d’aborder la création d’entreprises sociales à travers le prisme de l’accompagnement proposé aux créateurs.

Horaires et adresse : 

9h-10h30 - 18 avenue Parmentier 75011 Paris, bâtiment fond de cour.


 

Un pacte pour développer l’intérim d’insertion

La fédération a signé le 10 février 2019 avec Muriel Pénicaud, la ministre du travail et le Conseil de l’inclusion pour l’emploi un pacte destiné à doubler le nombre de personnes en parcours d’insertion dans les ETTI d’ici 2022 (soit de 15 000 à 30 000 salariés).

Des mesures fortes pour faire plus et mieux

Le pacte d’engagements précise les modalités opérationnelles et illustre la volonté de l’état de faire croître et de simplifier le recrutement des salariés et le conventionnement des ETTI :

  • Le budget dédié aux ETTI sera rehaussé en deux ans pour atteindre l’objectif de doublement des parcours, et l’opérateur de compétences AKTO soutenu dans sa mission de formation des salariés en insertion au sein des ETTI.

Une confiance à priori.

Lire la suite...

L’Ile de France supporte la création des entreprises d’insertion d’outre-mer

Le développement de l’offre d’insertion initié pas le pacte d’ambition IAE s’applique aussi dans les départements d’outre-mer. La fédération, déjà présente sur l’île de la Réunion, se doit d’accompagner l’émergence de nouvelles entreprises d’insertion dans les départements où elle n’est pas représentée. Ainsi, des projets émergent à la Martinique comme en Guadeloupe, mais aussi dans le jeune département de Mayotte. Là, les premières EI-ETTI (ALOAO et EUREKA) dirigées par William ADOUSSO sont rattachées au groupe La Varappe et sont promises à un bel avenir. La fédération Ile-de-France consacre une partie de son offre de services à accompagner la création de ces entreprises et à soutenir leurs entrepreneurs-ses en attendant qu’une fédération régionale autonome puisse voit le jour localement.  Au-delà du support de l’adhésion qu’elle initie, elle propose outils et informations circonstanciées et accueille les créateurs-trices dans ses locaux lors de leur passage en métropole.

Lire la suite...