Les ateliers sectoriels de co-dévelopement (formations GME) : se préparer à la coopération économique et sociale

Les entreprises d’insertion doivent rechercher les sources de leur développement dans les marchés publics comme  privés. Cependant, 50% d’entre elles seulement ont un accès direct aux marchés publics. Les  marchés réservés insertion se mettent lentement en place. Il apparaît nécessaire de communiquer auprès des donneurs d’ordre sur les modèles de l’IAE, afin de les inciter à développer leur offre en direction du secteur. Le lien avec les entreprises classiques doit être également soutenu, notamment dans le cadre du développement de leur politique RSE. Enfin, les grands marchés développés en Ile de France (Grand Paris - JO 2024 et autres évènements sportifs …) amènent les grands groupes économiques, titulaires des marchés, à rechercher des partenaires insertion fiables pour les aider à remplir leurs obligations d’insertion.

Lire la suite...

PIC IAE : où en est-on en Ile de France ?

Le 28 septembre 2018, la fédération réunissait une trentaine d’adhérents afin de faire le point sur la mise en œuvre du  PIC IAE. Des représentants des OPCA  Uniformation et Opcalia et de la Direccte Ile de France étaient invités.

Joséphine Labroue, Chargée de mission au siège, rappelait en introduction que la formation est un gros sujet de plaidoyer qui a abouti à deux grosses avancées : le PIC-IAE et le contrat de professionnalisation insertion.

Après avoir rappelé que l’objectif du PIC-IAE est d’avoir un effet levier pour que l’on fasse plus en matière de formation des salariés en insertion et que toutes les formations sont éligibles (hors obligations réglementaires), il était temps de préciser les moyens dégagés :

Lire la suite...