Le 28 juin dernier se tenait la journée IAE 2018 au Palais de la Femme à Paris. La fédération des entreprises d’insertion Ile de France qui organisait l’évènement pour le compte du GRAFIE innovait en proposant à la centaine de participants l’utilisation de l’outil  d’animation « Klaxoon ».

Le début de l’après-midi a vu un grand nombre d’intervenants prendre la parole. Ces prises de parole ont été l’occasion de présenter une bonne pratique, un dispositif, une politique en lien avec l’IAE et susceptible d’éclairer l’auditoire dans ses questionnements. Les interventions se sont voulues le plus opérationnelles possibles et avaient vocation à inspirer et inciter l’assistance à emboîter le pas des orateurs dans leurs initiatives.

En introduction, la Direccte Ile de France a présenté les chiffres de l’accès des SIAE aux marchés publics. Ainsi, 45% des SIAE ont accédé aux marchés publics en 2016, dont 56% des EI et 100% des ETTI.  Il y a donc des marges de progression possibles en ce qui concerne les EI.

Sont ensuite montés à la tribune des représentants de Maximilien et du GRAFIE dont les actions sont précisément tournées vers une montée en puissance des SIAE dans la commande publique. Maximilien, par l’organisation des Openmap ESS et des outils proposés sur sa plateforme d’achats est largement impliqué et a besoin que ses outils soient plus largement exploités notamment l’espace « bourse à la cotraitance » qui y est proposé et dont les SIAE devraient se saisir. 

Quatre SIAE ont été invitées à présenter leur travail :

  • L’ACI sur le numérique, porté par « Permis de Vivre la Ville », partageant son expérience consécutive à l’Openmap sur le numérique leur ayant permis de décrocher un marché de la Métropole du Grand Paris.
  • L’ACI, « Confluences »,
  • et une EI, « HEP », présentant le GME qu’ils ont construit et prodiguant leurs conseils pour réussir une telle collaboration.
  • Enfin une ETTI, « Self Intérim », a démontré en quoi les clauses d’insertion pouvaient être mises à profit pour construire des parcours de qualité pour les salariés en insertion.

L’interactivité induite par « Klaxoon » a ainsi permis de faire ressortir que les acteurs de l’IAE présents connaissaient plutôt bien les divers partenaires ou outils à leur disposition. Ils sont ainsi plus de 60% à avoir au moins entendu parler de la MACS, près de 75% à connaître leur coordination départementale de facilitateurs et plus de 50% à connaître l’annuaire des SIAE sur le site entreprenons-ensemble.fr.

Les axes de développement retenus sont :

  • Multiplier les Openmap par filières afin de favoriser les rencontres fructueuses entre offres et besoins.
  • Favoriser des temps de rencontres entre acteurs de la facilitation et SIAE.
  • Amplifier la communication sur les fonctionnalités proposées aux SIAE dans Maximilien et notamment la dématérialisation des réponses et bourse à la cotraitance.
  • Travailler à la refonte du site entreprenons-ensemble.fr et de son annuaire afin d’en faire un outil incontournable et un favori sur chaque navigateur des acteurs de l’IAE.

Un second temps était consacré à la tenue de 4 stands partenaires proposant des ressources utiles aux SIAE :

  • La Région informait sur la programmation de ses marchés à venir,
  • Maximilien proposait un accompagnement à l’utilisation de la plateforme des marchés publics,
  • le GRAFIE permettait aux SIAE de mettre à jour leurs fiches entreprenons-ensemble.fr et présentait la nouvelle mouture de cette fiche.
  • Enfin, l’URTIE et les coordinations départementales se tenaient à la disposition des SIAE pour une mise en contact entre acteurs d’un même territoire (SIAE et facilitateurs).